CATARINA ET LA BEAUTÉ DE TUER DES FASCISTES

Nomade

Tiago Rodrigues

« Tiago Rodrigues provoque sciemment le malaise, et sonne l’alerte : combien de temps allons-nous encore attendre pour agir, vraiment ? » Le Monde

Joseph Banderet
Joseph Banderet
Filipe Ferreira
Joseph Banderet

Une maison dans les bois, une famille réunie, une tablée apprêtée pour un banquet, une fête se prépare. Une fête assez spéciale.

Chaque été, dans ce coin de campagne isolé du Sud du Portugal, on tue un fasciste, kidnappé dans ce but, en représailles de l’assassinat de Catarina Eufemia, icône de la résistance au régime dictatorial qui a sévi dans le pays des années 30 jusqu’à la Révolution des Œillets. Tout est prêt pour l’accomplissement de ce rituel familial mais la plus jeune de la lignée à qui revient cette mission refuse de s’y soumettre et fait scandale.

Actuel directeur du Festival d’Avignon, Tiago Rodrigues orchestre une pièce chorale radicale, la plus frontalement politique et provocatrice de son œuvre, ancrée dans la montée angoissante des extrémismes en Europe. Les débats s’y mènent à bâton rompu, les arguments pleuvent et se confrontent face à ce refus qui fait dérailler la mécanique huilée de cette cérémonie annuelle. Le vers est dans le fruit. Jusqu’où cela va-t-il aller ?

#démocratie #extrémisme #traditionfamiliale

  • Distribution

    Texte et mise en scène : Tiago Rodrigues
    Avec : Isabel Abreu, Romeu Costa, António Fonseca, Beatriz Maia, Marco Mendonça, António Parra, Carolina Passos Sousa, João Vicente.
    Collaboration artistique : Magda Bizarro
    Scénographie : F. Ribeiro
    Lumière : Nuno Meira
    Costumes : José António Tenente
    Création, design sonore, musique originale : Pedro Costa
    Chef de chœur et arrangement vocal : João Henriques
    Voix off : Cláudio de Castro, Nadezhda Bocharova, Paula Mora, Pedro Moldão
    Conseillers en chorégraphie : Sofia Dias, Vítor Roriz
    Conseiller technique en armes : David Chan Cordeiro
    Traduction : Thomas Resendes (français), Daniel Hahn (anglais), Vincenzo Arsilio (italien), Igor Metzeltin (allemand)
    Surtitrages : Patrícia Pimentel

     

  • Autour du spectacle

    Jeu 6 fév : Bord de scène avec Tiago Rodrigues

  • Production

    Production : Teatro Nacional D. Maria II (Lisboa)
    Production déléguée : Festival d’Avignon
    Coproduction : Wiener Festwochen • Emilia Romagna Teatro Fondazione (Modena) • Théâtre de la Cité - CDN Toulouse Occitanie & Théâtre Garonne Scène européenne Toulouse • Festival d’Automne à Paris & Théâtre des Bouffes du Nord • Teatro di Roma – Teatro Nazionale • Comédie de Caen • Théâtre de Liège • Maison de la Culture d'Amiens • BIT Teatergarasjen (Bergen) • Le Trident – Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin • Teatre Lliure (Barcelona) • Centro Cultural Vila Flor (Guimarães) • O Espaço do Tempo (Montemor-o-Novo).
    Avec le soutien de : Almeida Garrett Wines • Cano Amarelo, Culturgest
    Remerciements à : Mariana Gomes, Rui Pina Coelho, Margarida Bak Gordon, Rita Mendes et l’équipe du Teatro Nacional D. Maria II. Nous remercions également Sara Barros Leitão et Pedro Gil qui, même s'ils ne sont plus sur scène avec nous, resteront toujours Catarina.

    Le spectacle comprend des chansons de Hania Rani (Biesy et Now, Run), Joanna Brouk (The Nymph Rising, Calling the Sailor), Laurel Halo (Rome Theme III et Hyphae) et Rosalía (De Plata).

    Spectacle créé en septembre 2020 au Centro Cultural Vila Flor (Guimarães - Portugal)
    Nominé dans la catégorie Meilleur spectacle international des Premis de la Crítica à Catalogne.
     

     

Réserver

Représentations

  • jeudi 06 février - 19h30

    Nomade Théâtre de la Croix-Rousse

  • vendredi 07 février - 20h

    Nomade Théâtre de la Croix-Rousse

Informations pratiques

En coréalisation avec le Théâtre de la Croix-Rousse

En portugais, surtitré français

Durée : 2h30
À partir de 16 ans

  En Nomades